Fitero Cistercien

“L’architecture cistercienne n’a rien produit d’aussi grandiose en Espagne ”
Vicente Lampérez

Convoité par les rois, évêques et seigneurs, considéré comme l’une des dix merveilles de Navarre, le Monastère de Fitero peut se vanter d’être le premier monastère cistercien fondé dans la Péninsule Ibérique, en 1140. Construit en temps de guerre, son premier Abbé, Saint Raymond, fut aussi le fondateur de l’Ordre Militaire de Calatrava (1158).

Ce monastère, classé monument national depuis 1931, est un joyau architectural du Moyen Âge. Agrandi au cours du XVIe et XVIIIe siècle, il est constitué d’un imposant ensemble, dont se détachent la nef principale et la tour prismatique qui surplombe le site.

 

Un peu d’histoire:

La fondation du Monastère de Fitero (1140), par Alphonse VII de Castille, ouvre les portes de l’Espagne au cistercien, qui se propage rapidement à travers les divers royaumes chrétiens de la Péninsule Ibérique. Les moines blancs favorisent le renouveau de la vie monastique, avec le retour à la rigueur primitive de la Règle de Saint Benoît.

L’austérité et l’équilibre entre la prière, la lecture et le travail manuel marquent la vie des moines blancs, qui, du Portugal à la Catalogne, créent 75 monastères masculins. Navarre occupe ainsi une place de premier plan dans la vie monastique à partir de 1373, avec ses monastères de La Oliva (1149), Iranzu (1178), Leire (1237), Marcilla (1407), outre celui de Fitero.

En tant qu’ensemble médiéval cistercien, le Monastère de Fitero présente les caractéristiques de l’architecture cistercienne, définies par les historiens de l’art.

Horaires et visites

Il est possible aujourd’hui de visiter le Cloître du Monastère et certaines dépendances, comme l’Église Abbatiale.

Pour plus d’informations :www.fiterocisterciense.com

Ver

Programmes spéciaux

Promotions

Programmes spéciaux